MOUX SOUS L'ANCIEN REGIME

 

Résultant de l'autonomie des provinces, du monde féodal, des évêches, des paroisses, du découpage pays de droit/pays coûtumier, les mesures sont dans l'ancien régime un monde en soi. On n'utilise pas la même mesure dans le Lauraguais et en Corbières et Corbières exclut les paroisses du littoral du val de Dagne et de Lagrasse qui ont leurs propres mesures. Les voyageurs de l'époque soulignent "on change de loi à chaque relais de poste". Les mesures se rapportaient au corps humain - pouce - pied- palme- coudee- toise -La Révolution changera tout cela par un système métrique étalonné à partir d'une fraction du méridien terrestre, devenu depuis universel

Dans l'Aude, pas moins de 50 valeurs pour le sétier qui est la mesure de base du monde paysan. On utilise des mesures différentes pour une pièce de drap, pour mesurer un champ , pour mesurer une surface batie et une autre pour les batisses ruinées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mesure de volumes :

 

 

 

 

 

le setier de Paris valait 12 boisseaux de 640 pouces cubes, soit 152 litres

Histoire

La paroisse de Moux située à la limite historique de la province Romaine et de la "cité de carcassonne" est tout naturellement limite d'évêché entre Narbonne et Carcassonne, son positionnement variera au cours de l'histoire.

Moux est dans Rome à l'époque de la Province Romaine et dépend donc de sa capitale Narbonne. A la constitution des 7 évêchés, Moux tombe dans la mouvance de Carcassonne jusqu'en 1333 pour revenir à Narbonne et y rester jusqu'au Concordat en 1802. A cette date Moux sera Diocèse et Préfecture de Carcassonne.

 

:

Mesures de Longueur :

à MOUX, l'on tuilise la Canne de Montpellier comme dans 80 paroisses des Corbières.

La canne 1m99 vaut 8 pans de 0m248

dans les communes du littoral on utilisait la canne de Narbonne (38 communes) pour le reste de la région (322 communes) c'est la canne de Carcassonne (1m78). la Perche vaut 2 cannes. l'Aune est aussi utilisée (1m18) pour les draps.

un arpent valait 10 perches d'arpent soit 220 pieds du Roi égale 71,46 m ; « l'arpent des arpenteurs ».

 

 

 

 

 

 

Mesure de surface : Il y avait dans l'Aude 50 valeurs de sétérée différentes. Les surfaces étaient subdivisées par des multiples de 4 . La sétérée est celle du Minervois (utilisée à Caunes, Laure, Azille, homps, roquecourbe, Montbrun, Moux, Raisac, Camplong, Jonquières, Ferrals, Fabrezan, Luc orbieu, Nevian, Mirepeisset, Ouveillan, Gruissan et roquefort).

 

La Sétérée vaut 24 ares 69 ou 625 cannes ² de Montpellier ou 49 perches soit environ 2500 m².

la Quartière vaut 6 ares - 600 m²

la Pugnière vaut 1.5 are - 150 m²

le Coup vaut 0.8 are (ou boisseau)

En France, les arpenteurs utilisèrent généralement la perche de 22 pieds du Roi, dite « des eaux et des forêts » ; d'où l'acre français valant 5 107,2 mètres carrés.

A noter (d'après Gensanne) que la jugère Latine se rapproche au plus près de la Sétérée du Minervois soit 25 ares.

 

LE BOIS :

était scié à 4 pans 1/2 de longueur (1 mètre)

La CORDE valait 4 stèrres, LA PILE 16 a 18 pans

LES GRAINS : Pour MOUX -Minervois, survivance des mesures Ibères.

Sétier Blé de Narbonne et Minervois 71 l 05

Sétier à Blé d 'avoine 106 litres

/Quartière/Pugnère

pour mesurer, le MUID,216 litres

SETIER 76 a 68 litres

l'EMINE-38 litres

la MIGERE 9 litres

LIQUIDES : Livre poids de table 407 gr ou 0litre 43, Livre poids de Marc 498 gr

LA CHARGE (carga) 225 à 350 livres

SEMAL moitié

BARRAL 1/4

MESURES D'HUILE

MIGERE 26 a 36 livres (poids de table)

SETIER 8 fois la MIGERE

CHARGE de 20 a 22 MIGERES

MESURES DE VIN Carcassonne

MIGERE 23 a 25 livres

contenant 4 POTS de 6 livres

le POT ou CARTON contenant 4 FEUILLETTES

CHARGE DE VIN à MOUX 56 POTS (336 livres) ou 14 MIGERES de 24 livres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-MESURES