MOUX SOUS L'ANCIEN REGIME

 

L'Ancien régime est le terme généralement donné à cette période qui va de françois I° à Louis XVI (1539-1792). cette période est aussi considérée par les historiens comme l'époque Moderne. Alexis de Tocqueville (1856) et Hippolyte Taine (1875) ont donné à chaud une description de cette chute de la royauté et l'abandon des privilèges avec pour la première fois une identification analytique et la mise en relation des faits.

Avec le recul, d'autres historiens apporteront une appréciation différente sur cette époque, particulièrement les anglo-saxons tels Arno Mayer et E Hallett Carr qui considéreront que la fin de l'ancien régime se situe à la déclaration de guerre de 1914, sa continuité de 39-45 et pour certains l'élargissement du droit de vote aux femmes (1945).

Si le début de cette période Moderne peut être située à l édit de Villiers-Cotteret en 1539, les lois sur l'école publique (1882) et celles sur la laicité (1905) semblent mettre un terme à cette période.

Les grandes découvertes vont très lentement étendre les limites du Monde Médiéval et ouvrir les possibilités commeciales, mais, l'organisation locale des subsistances va perdurer, freinée par la lente évolution des technologies et pour l'Europe la grande équivoque entre les régimes de monarchie absolue ou de royauté éclairée.

Les conséquences de la Révolution, magnifiées par l'exhaltation Républicaine ne doivent pas faire oublier les raisons essentielles de celle-ci : un mauvais arbitrage de Louis XVI entre Bourgeoisie et Noblesse.

C'est bien un changement de régime entre des coutumes et privilèges dépassés et une migration vers une société ouverte que représentent ces évènements qui vont de 1789 à 1799. Le fond restera inchangé, pour preuve, la Restauration, la réapparition de la Royauté, de l'Eglise et de la Noblesse, l'exemple le plus criant perdure de nos jours 36000 communes, quasiment le nombre de paroisses de l'Ancien Régime et que dire de l'existence du Sénat, véritable Chambre haute d'un vote censitaire!

A la lecture des documents Mouxois, Compoix de 1789 , actes de liquidation de la famille DABAN et cahier de doléances, plusieurs questions se sont posées sur la répartition des terres entre seigneurs et paysans, sur le repérage de la toponymie pour identifier certaines pièces de terre, leurs cultures. Une compréhension globale de cette période était nécéssaire pour en tirer les enseignements.

 

 

 

 

 

 

 

-INTRODUCTION